Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rally The World

Rechercher

Rubriques

31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 03:20
Trois ans et demi après son lancement et presque deux millions d'exemplaires vendus, la famille Mégane (coupé, berline, 4 portes, break Estate, coupé cabriolet CC et la sportive RS mais pas le monospace Scénic) s'offre un lifting très discret. Jugez plutôt.
Ancienne génération de la MéganeNouveau modèle











L'ancienne à gauche et la nouvelle à droite, ce n'est pas flagrant au premier coup d'oeil !


La Mégane aborde un nouveau visage grâce à un nouveau dessin des phares lui donnant un air plus agressif et à une calandre qui suit désormais l'inclinaison des phares. On notera également une prise d'air plus grande et arrondie dans sa partie inférieure, de nouveaux antibrouillards et un bouclier redessiné. Sur les modèles équipés de jantes en tôle, la berline reçoit de nouveaux enjoliveurs.
A l'arrière, les modifications sont encore plus confidentielles, c'est dire. D'ailleurs il n'y en a qu'une, qui concerne les feux désormais translucides.

L'habitacle reste identique hormis quelques nouvelles ambiances de sellerie et quelques nouveaux équipements (selon les versions) comme le radar de recul, le capteur de pluie, l'allumage automatique des phares, une panoplie de 10 airbags, une climatisation revue, un filtre à charbon actif et un nouveau système de navigation Carminat II, apparut sur la Laguna l'année dernière.

La principale nouveauté se trouve donc sous le capot puisque la Mégane s'offre un nouveau moteur diesel 2.0 dCi développant 150 chevaux à 4500 tr/min, alors que la majorité des moteurs diesels s'essoufflent passé 4000 tr/min. La nouvelle boîte de vitesses à 6 rapports doit encaisser les 340 Nm du moteur. Les performances ne sont pas en reste puisque ce diesel à 16 soupapes demande seulement 8,7 s pour atteindre les 100 km/h pour une consommation mixte de 5,4 l/100 km.
Pas de changement à bord, à part de nouvelles couleurs de la sellerie

Le 1.9 dCi n'est cependant pas mis à l'écart et voit me sa puissance évoluée de 10 chevaux, pour atteindre une puissance maximale de 130 chevaux. Il est équipé d'un filtre à particules et peut être associé à une boîte manuelle 6 rapports ou automatique proactive à 4 rapports. Quant au plus petit moteur diesel 1.5 dCi, il gagne 5 chevaux (105 au total).
L'ensemble des moteurs de la gamme diesel respecte les normes Euro 4, en vigueur depuis le début de l'année.

Les fans des moteurs essences seront déçus car Renault n'a prévu aucune évolution de ces moteurs, c'est la loi de l'offre et de la demande. Les 5 motorisations vont de 100 chevaux pour le 1.4 16v à 225 chevaux pour le 2.0 T de la Mégane RS.

Le ticket d'entrée de gamme débute à 16 150 € pour une coupé 1.4 16v à 30 800€ pour la Mégane CC 1.9 dCi proactive. La gamme 2.0 dCi débute tout de même à 25 500 € en coupé.

Ce restylage relance la Mégane sur un marché très concurrencé par de nombreuses nouveautés telle la Honda Civic ou encore la Peugeot 307 , dont le lifting fût plus profond que celui de la Renault.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Sarboraria - dans LBA
commenter cet article

commentaires

SENS 05/04/2006 19:41

Et l'arrière ?
L'arrière, les feux de recul sont à l'horizontal, n'est-ce pas ?

Julien Sarboraria 06/04/2006 21:07

Oui c'est exact

The Flying Man 04/02/2006 16:36

Disons que ce qui est le plus flagrant est le nez, j'espère que limite la laguna sera restylée à l'identique car laguna au nez de mégane c'est pas génial, le premier nez était beaucoup mieux!!!!